Déclaration de sinistre à son assurance : comment y procéder ?

Article publié le - Dernière mise à jour le
assurance auto

En conduisant un véhicule, on peut à tout moment subir un sinistre, mais si on a déjà souscrit à une assurance, il ne faut pas paniquer. Mais le plus important c’est de déclarer le sinistre le plus vite possible afin que l’assureur s’en charge rapidement.

Comment déclarer un sinistre à son assurance ?

Il existe plusieurs manières avec lesquelles déclarer un sinistre à son assureur. Il faut aussi préparer tout un dossier et respecter certaines conditions. A travers notre article donc, nous allons vous présenter tout ce qu’il faut savoir sur la déclaration sinistre assurance auto. Nous vous invitons donc à continuer de lire ce qui suit.

Les obligations générales d’une déclaration d’un sinistre à son assurance

Pour que votre assurance auto vous prenne en charge lors d’un sinistre, il est obligatoire de le déclarer. Pour cela, il existe certaines obligations à respecter afin d’être indemnisé.

D’après le code des assurances, l’assuré doit déclarer chaque sinistre qui implique le véhicule protégé par son assurance auto. Ainsi, les sinistres qu’il faut déclarer obligatoirement doivent :

  • aggraver et augmenter les risques qui sont déjà prévus dans le contrat d’assurance lors de sa signature,
  • la création de nouveaux risques qui ont pour rôle de rendre les réponses de l’assureur invalides lors de la souscription.

Ainsi, les codes des assurances imposent des délais à respecter pour la déclaration des sinistres. Ces délais sont les suivants :

  • un délai de maximum 5 jours à partir du moment où on prend connaissance du sinistre,
  • dans le cas d’un vol, il est important de le déclarer à son assurance en maximum 2 jours,
  • dans le cas d’une catastrophe naturelle qui a causé des dégâts pour son véhicule, il est obligatoire de déclarer en 10 jours maximum.

Si l’assureur ne respecte pas ces délais, il peut ne pas bénéficier d’indemnisation et même entraîner une disgrâce de garantie.

Les démarches à faire pour déclarer un sinistre à son assurance

Dès qu’un sinistre se produit, il est conseillé d’informer son assurance immédiatement par téléphone. Elle pourra vous guider et vous expliquer les démarches à suivre et par quoi exactement pour faire sa déclaration ainsi pour bénéficier d’une meilleure indemnisation.

Pour effectuer sa déclaration d’un sinistre à son assurance, il existe trois méthodes qui sont les suivantes :

Envoyer sa déclaration sinistre par courrier papier

Pour informer son assurance du sinistre qui vient de se produire, il est possible d’envoyer sa déclaration par courrier papier. Il suffit de rédiger une lettre de déclaration, avec le constat rempli sur le lieu de l’accident et l’envoyer à son assurance dans une enveloppe avec accusé de réception.

Faire sa déclaration de sinistre en ligne

La plupart des compagnies d’assurances sont toutes joignables par Internet. On peut donc envoyer sa déclaration de sinistre via mail en utilisant son téléphone ou son ordinateur.

Se présenter chez l’assureur pour déclarer un sinistre

Cette solution reste la meilleure pour les personnes qui peuvent se déplacer. En effet, il suffit de se présenter chez la compagnie d’assurances et faire sa déclaration de sinistre, ainsi remplir tous les documents nécessaires.

Pour ce qui est des documents qu’il faut envoyer à son assureur pour déclarer un sinistre, on a les suivants : d’abord, comme on l’a cité en haut, il est important d’envoyer une lettre de déclaration de sinistre où on précise les détails du sinistre et sa demande d’indemnisation. Ensuite, il faut envoyer également le constat amiable qui contient les informations sur le sinistre qui vont permettre de désigner le responsable. Enfin, dans le cas où le sinistre s’agirait d’un vol, il faut envoyer une copie de la plainte déposée au niveau de la police ou bien la gendarmerie.