Comment conduire un chariot élévateur

Article publié le - Dernière mise à jour le
chariot élévateur

Il est possible de passer son permis cariste en auto-école ou par le biais de la VAE pour pouvoir travailler par exemple dans un entrepôt.
Il faut être titulaire d’un diplôme professionnel dans le secteur du transport (BEP ou CAP).

Comment passer son permis cariste ?

Pour obtenir son permis, il est nécessaire de suivre une formation d’une durée minimale de 14 heures.
Cette dernière se déroule dans un centre agréé par la préfecture et doit être validée.
La formation peut se dérouler sur une période allant de 2 jours à 1 mois en fonction du nombre d’heures de formation nécessaires.

Où le passer ?

Il existe différents centres de formation en France, qui proposent des formations pour obtenir le permis cariste :
L’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers à Aix-en-Provence propose des formations pour passer son permis cariste en alternance.

A quel tarif ?

Le prix du permis cariste quant à lui varie entre 1 500 et 2 000 euros en fonction de l’auto-école ou du centre de formation.

Autre moyen

Le conducteur doit être titulaire d’un certificat de qualification professionnelle, ce qui s’obtient relativement facilement en ayant travaillé dans la logistique.
Pour obtenir ce certificat de qualification professionnelle, il faut suivre une formation de 7 heures. Cette formation est obligatoire pour les conducteurs qui souhaitent conduire un chariot élévateur.

Qu’est ce que le certificat de qualification professionnelle ?

Le certificat de qualification professionnelle (CQP) est une reconnaissance officielle, par la branche professionnelle, de la maîtrise d’un savoir faire. Il permet à son titulaire de se positionner sur le marché de l’emploi, d’avoir une meilleure visibilité et donc une employabilité renforcée.
Le CQP est un diplôme ou titre délivré par la branche professionnelle qui atteste de la maîtrise par son titulaire d’un métier ou d’une activité.