Choisir son avocat en trois questions

Article publié le - Dernière mise à jour le

Trouver un bon avocat n’est pas toujours facile. La concurrence est rude et il est difficile de savoir exactement si le professionnel que l’on choisit est le bon. Le droit est une matière compliquée et n’est pas accessible à tout le monde. Comment savoir si l’on a fait appel au bon expert ? Pour commencer, il est important de se poser trois questions.

Spécialiste ou généraliste

Pour faire la différence, il suffit de faire le parallèle avec la médecine. Chacun à son généraliste, et ce dernier doit nous adresser à des spécialistes lorsqu’une difficulté particulière survient. Mais certains spécialistes peuvent être consultés directement. Chez les avocats, c’est pareil. On peut avoir un professionnel avec des connaissances générales, qui pourra nous conseiller sur un large panel d’affaires et nous orienter vers des experts au besoin. Mais il est possible de consulter directement des avocats spécialistes. C’est le cas en matière de divorce par exemple.

Indépendant ou cabinet

Le premier exerce seul et peut avoir un ou plusieurs assistants qui l’aident dans son travail. Le cabinet comprend des professionnels associés ainsi que des avocats employés. L’avantage de l’indépendant, c’est l’assurance qu’une personne de confiance suit votre dossier de A à Z et qu’il fera éventuellement appel à des experts sur des points précis. L’avantage du cabinet, c’est que vous avez un panel d’expert à votre disposition et que le traitement de votre dossier sera centralisé. C’est le cas en matière de divorce, lorsque les affaires mêlent droit de la famille, droit des sociétés, droit pénal ou encore droit patrimonial.

Près de chez moi ou au lieu du procès ?

Un procès à lieu généralement sur le lieu de résidence du demandeur. Les avocats sont rattachés territorialement au tribunal du barreau dont ils dépendent. Ils peuvent plaider partout, mais doivent mandater un avocat sur place pour effectuer certaines démarches administratives. Pour une affaire simple, votre avocat fera appel à un confrère. Dans les cas complexes et les longues procédures, il vaut mieux choisir un sur place.